Currently browsing category

Bali

Bye Bali …

Voici la fin du périple indonésien.

Nous aurions aimé voir aussi le Soulawesi, le Timor, Flores, la Papouasie …..8222015235730

 

Nous retrouvons avec plaisir notre cantine habituelle, notez les étiquettes !

Dominque en a pour près de 90ct d’euros et moi le double ….9120158558

Un petit retour à notre agréable hôtel de Kuta, Pondok Mirha, demain départ pour Brisbane, bonjour l’Australie !8222015235818

De Ubud à Sanur

Ce matin nous quittons Ubud pour la fin de notre séjour à Bali. Derniers instants à notre gite82120151974282120151999En passant à Sukawati nous découvrons un marché connu des balinais pour son artisanat82120151994082120151910258212015191054821201519121

La petite voiture louée à André Sewatama de Sanur était parfaite pour découvrir les petites routes de Bali. A pied maintenant, nous flânons sur la plage. 82120151912238212015191244

La plage est ratissée, les résidences ont piscines et gazon … on est loin de l’Indonésie821201519135

Le diamant de Sanur821201519140Speed boat …8212015191628

Boat people   ! 8212015191642

 

Jeux de vent, de fleurs et de sable8212015191678212015191439

Flâneries à Ubud

La ville de Ubud est réputée pour ses artistes et ses musées.

On y trouve aussi un marché coloré aux nombreuses boutiques.8202015112538202015112548820201511241582020151125208202015233356

Il vaut mieux regarder où on met les pieds sur les trottoirs, quands ils existent  ! 8202015112325

Gekko’s art …8202015112719

Une girouette-gamelan8202015112639Le musée d’art Agung Rai82020152335108202015233549Les expositions sont réparties dans des pavillons au sein d’un superbe parc

820201523371582020152337408202015233849Des artistes font des démonstrations

8202015233924Enfin un petit tour dans la vallée sacrée des singes … attention à ne rien laisser traîner, lunettes gateau, ils vont très vite  ! 82020152340382020152341168202015234045

Danses balinaises

Sur les conseils de notre hôte, nous avons choisi un spectacle traditionnel de danses et de gamelan prisés par les balinais. 820201511282982020151128482020151128568202015112929

Le joueur de kendang principal est le chef d’orchestre 8202015112950Les danses, très codifiées, content toujours des histoires et des légendes et la lutte éternelle entre le bien et le mal8202015113023Jeune guerrier82020151131138202015113139Un danseur imite la danse d’une femme8202015113224820201511333

La légende du roi Lasem

8202015113335820201511345182020151135478202015113628

Apparition du Barong, esprit de la forêt

8202015113755

8202015113816Personnage du singe8202015113855820201511394082020151139588202015114024Lutte entre Barong, esprit de la forêt, et Rangda, esprit de la mer … lutte du bien et du mal8202015114050820201511416

Descente vers Ubud

Nous retournons maintenant vers le sud pour une escale à Ubud, ville artistique réputée.

En chemin nous retouvons des paysages de lacs et des préparatifs de cérémonies 82020151115398202015111514820201511163382020151117182020151117298202015111838202015112156Mais aussi une chauve souris géante égarée là 8202015111834

Nous suivons un axe routier important au milieu de campagne et rizières 82020151119258202015111941

Il y a des étales de fruits tout au long de la route. On y trouve jackfruits et durians 820201511201482020151120478202015112128

Enfin arrivée à la statue d’entrée d’Ubud8202015112235

Circuit des cascades

Le jour suivant nous laissons les champs et cultures pour prendre le chemin des cascades, très nombreuses à Munduk.

En fait nous poursuivon nos découvertes botaniques en retrouvant girofliers et caféiers mais aussi des jacquiers sur lesquels poussent les jackfruits, directement sur le tronc8182015143508182015143517

Nous atteignons enfin la cascade impressionnante de Laagan, de près de 35m de haut, la plus haute de Bali 8182015143448182015143430

La remontée vers le sommet s’effectue par des escaliers interminables. Mais alors un sentier facile mène à la deuxième 8182015143051Plus facile d’accès elle est plus fréquentée.

Le chemin de retour vers Munduk suis un canal, il est très agréable et fleuri8182015850228182015143244818201514301581920157740

Nous terminons notre chemin accompagnés par les éternels chiens, toujours présents près des habitations et retrouverons les cocotiers de l’hôtel.  81820158522381820158504

 

Balade botanique en montagne

Notre premier jour à Munduk est consacré à la découverte de la montagne et des campagnes avoisinantes.

Nous retrouvons de suite des clous de girofle séchant au soleil, l’odeur est délicieuse et entêtante.

8182015142948

Les habitants trient et égrènent les clous81820158402481820158418Nous finissons par avoir la réponse à notre question, buisson, arbuste ou arbre  ? 8182015143539

Un panier au pied d’un arbre nous avait mis sur la voie
81820158413381820158422

Là il est clair que les bourgeons floraux, qui séchés donneront le clou de girofle que l’on connait, proviennent d’un arbre, très grand de surcroît.  81820158431818201584229

Du coup nous en voyons maintenant partout. Cela explique aussi ces grandes échelles de bambou entrevues souvent 818201583912818201584443

Une promenade dans les villages nous permet d’admirer les offrandes au seuil des maisons818201584516818201584541818201584414Mais nous découvrons alors une variété extraordinaire de plantes inconnues pour nous.

Un papayer81820158468

Après avoir vu des canneliers, des avocatiers, des goyaviers, des muscadiers, pieds de vanille et lemongrass …. nous découvrons les cacaoyers818201584928818201584943

Sur cette gousse ancienne on voit les fèves 8182015143225Mais à Bali le plus étonnant est le caféier. 818201584632818201584841818201584742818201584823

Le café le plus cher du monde, le Kopi Luwak, est recueilli dans les déjections d’une civette, le Luwak, petit mammifère amateur de café. Cela lui donne des arômes incomparables civet-eating_1366871b8182015143132

En route pour Munduk

Après ces quelques jours à la mer nous continuons notre voyage vers l’ouest en direction de Munduk8202015191750

Nous préférons ne pas prendre la route du nord, longue et monotone, mais plutôt les chemins de l’intérieur.

Notre première étape est le lac Batur, gigantesque cratère de volcan enserrant un magnifique lac de montagne. 818201582920818201583045818201582834

Le regard est d’abord attiré par le lac mais rapidement on découvre une immense coulée de lave issue du volcan actif au centre du cratère. La dernière éruption date de 2000  !

Nous poursuivons notre route sur des chemins un peu cahoteux où nous trouvons de petites rizières à flancs de montagne et des cultures de fleurs 818201583312818201583527818201583558818201583427

Peu après, la route longe trois lacs de montagne. Les bords du dernier sont envahis de singes affrontés 81820158323281820158314081820158323

Avec quelques difficultés nous trouvons notre hôtel à Munduk … la localisation du site Booking.com est fausse de près de 2km  !  Heureusement l’hôtel est sympa 818201583652

 

Munduk est une ville agricole à 1000m d’altitude et il y a plein de balades possibles … demain.

Dernier jour à Amed

Après la dernière plongée, nous profitons d’un moment pour flâner sur la plage et admirer les bateaux. Leur bord est près de l’eau mais les flotteurs leurs donnent une parfaite stabilité que nous avons testée 818201572217818201574639818201574655Une découverte étonnante, une saline constituée de troncs de palmiers évidés remplis d’eau de mer818201574456818201574554818201574535

Enfin un dernier coucher de soleil sur le mont Agung818201574733

Plongées à Bunutan & pyramids

Le deuxième jour de plongée nous partons pour une dérivante le long du récif de Bunutan. Le courant, inversé au début, devient très fort.

Nous embarquons à bord d’un petit junkung. Ce bateau local est propulsé par un petit moteur dont l’hélice à 2 pales, au bout d’un arbre long, plonge directement dans l’eau

8182015804681820158181981820158163281820158177818201581735

D’énormes éponges, en tonneau ou de formes diverses, parsèment le fond

818201581132

Toujours de magnifiques nudibranches et d’immenses champs d’anguilles jardinières

81820158736

81820158826L’après-midi, toujours à bord de notre Junkung, nous partons vers le site des pyramides.

Il y a maintenant quelques années les indonésiens ont récolté du corail pour faire du ciment.  Aujourd’hui ils posent des récifs artificiels en ciment  !  Ironie du sort …8202015125647

Ces récifs ont bien été colonisés 8182015812381820158848818201581037Mais nous avons eu droit à la visite de 3 tortues, guère impressionnées 818201581240818201581326818201581410818201581436818201581458

Mais toutes ces plongées ont un point commun, l’omniprésence d’hydraires urticantes très désagréables 8182015142759

 

Plongées à Amed sur le Liberty

Le village d’Amed est devenu un haut lieu de la plongée à Bali.

Les clubs de tout Bali viennent plonger sur l’épave du Liberty. Ce bateau de 140m de long a été torpillé par les japonais en 1942. Échoué sur la plage par les américains, il a glissé sous 10m d’eau après une éruption volcanique du mont Agung en 1963.

Il abrite maintenant une faune exubérante.8182015834818201514254081820158231

Un hôte de l’épave nous accueille

81820157550

 

Tête à tête…

818201575428

La faune fixée est magnifique, notre guide Nengah sait trouver des nudibranches minuscules à une distance stupéfiante8182015142647

818201575622

81820157561818201575658

Rencontre avec une mante squille

818201575748

Nous croisons des champs d’anguilles jardinières sur des dizaines de mètres, nous n’en avions jamais vu autant et si grandes

818201575928

Crédit photo Dominique & Nengah

 

La pointe Est de Bali

Au départ d’Amed nous avons visité l’est de Bali, autour des monts Lempuyang et Seraya82020158134

Les temples de Lempuyang sont accrochés à flanc de montagne et offrent de magnifiques points de vue sur la mer.

Il y en a quatre, le dernier à 3h de marche8182015727281820157283818201572832818201572938

Les fidèles ne reculent pas devant l’effort et amènent des offrandes jusqu’au sommet818201573056

Le volcan Agung domine toute la région de son cône parfait toujours coiffé d’un nuage

818201573131

818201573232

Nous avons dû aussi sacrifier aux coutumes locales  !

81820157306Nos pas nous emmènent  ensuite vers un magnifique palais royal d’été et son jardin aquatique à Tirta Ayu81820157412081820157424818201574224818201574046818201573950818201574311818201574341

Nous avons pu admirer en route de superbes rizières suspendues81820157354

818201573416

818201573549818201573438

 

Cela a été aussi l’occasion de découvrir une étrange récolte 81820157387

En y regardant de plus près, aidés par le parfum, nous avons compris que c’était des clous de girofle 818201573830On se demandait alors quelle allure avait la plante … nous le découvrirons plus tard.

Direction Amed

De retour de Lombok, un bref séjour à Padangbay pour retrouver les temples bouddhistes 8172015121259Nous avons loué à Sanur une petite voiture pour visiter le nord de Bali, on ne le sentais pas très bien à 2 sur un scooter  ! 81820157208

Pour un premier contact avec la conduite à gauche, les petites routes balinaises et les nuées de scooters ne sont pas idéales pour les nerfs …

Heureusement cela nous laisse le temps de flaner818201582633818201572245

Arrivés à Amed, un étrange rassemblement de scooters nous intrigue près de la plage  ! 818201572321

Nous comprenons très vite de quoi il s’agit 818201572347818201572441818201572520818201572559

Les combats de coq attirent ici une foule dense, prête à parier un salaire  !

Heureusement notre logement chez l’habitant, Menari homestay, est parfait. Ils n’ont que 2 chambres et nous sommes seuls et chouchoutés  ! 819201575949818201572111

 

Dernier jour à Kuta

Finalement cette attente de quelques jours, en attendant le départ de la croisière Florès et Komodo, nous a permis de découvrir la ville.

Bali est bien l’île des cerf volants, on en voit tous les jours dans le ciel et les habitants sont fiers de leurs réalisations.  Tous les ans il y a un grand concours. Nous avons plutôt vu les échelles dans les jardins pour récupérer les égarés.  Il faut dire qu’ils les envoient à partir d’une cour ou d’un coin de rue842015165219842015165250Nous avons aussi assisté aux offrandes matinales devant chaque maison, dans la rue, il y en a partout, on marche dessus 83201521332832015213147

Chaque maison un peu importante a son autel, ici celui dans la cour de l’hôtel 832015212958

Nos déambulations nous ont emmenés à un petit restaurant en plein air où on trouve de la cuisine balinaise assez authentique, nous étions les seuls européens 832015213850832015213912832015213938832015213959832015214013

 

Nous avons aussi goûté aux délices des noix de coco fraîches (un clin d’oeil à notre bateau noix de coco certainement) 832015214032832015214110832015214133

Nous n’imaginions pas qu’il y avait tant de lait dans une noix, entre un et deux litres, et la pulpe fraîche a un goût très fin.

Derrière le restaurant nous avons visité un temple plus étendu qu’en ville832015214635832015214351832015214418

Un panneau à l’entrée pour le moins étonnant 83201521446

A l’arrière un jardin fleuri83201521443383201521444983201521451283201521465Voilà la fin de notre balade, allons faire un passage à la Perama, voyagiste incontournable de Bali, pour notre départ demain ….

 

La ville des surfeurs

Kuta a une réputation bien établie, c’est une ville trépidante bien différente du reste de l’île, c’est le royaume des boîtes de nuit mais avant tout un rendez-vous planétaire de surfeurs.

Nous partons donc à la découverte de cette fameuse plage832015212214

La surprise est que cette plage est clôturée par un mur monumental.

On y croise des calèches 832015214852

Nous découvrons enfin les rouleaux, pas si énormes finalement 832015212042

Des surfeurs … si si, le point noir sur la vague  ! 832015212121On se demande d’où vient la ferveur pour le surf, les vagues ou les bars  ?

Nous continuons la promenade 832015212847

Au moins la réputation des couchers de soleil n’est pas surfaite83201521261983201521275832015212740

 

A la découverte de la ville

Après une première bonne nuit et finalement une bonne impression, nous partons à la découverte de Kuta. 832015213522832015213542Les rues sont envahies de nuées de scooters alors que les voitures ont du mal à circuler, surtout dans l’artère principale, Legians832015213454

Un point de repère particulier, le fameux « point zéro » lieu où explosa la bombe de l’attentat de 2002 qui fit de nombreuses victimes, en majorité des australiens832015213726

Nous comprenons très vite que Kuta, célèbre pour ses boîtes de nuit, a du mal à se réveiller le matin. Sinon on y trouve de tout, pèle mêle, des étales de petits restaurants, des sculptures, des temples …832015213646832015103647832015103855832015103753832015103939De l’artisanat local832015104232

Et aussi une curiosité, la vodka absolut fleuri à toutes les épiceries, et pourtant c’est de l’essence pour les milliers de scooters832015214541

 

Kuta, premier contact avec Bali

Nos premiers pas sur Bali sont étonnants.

L’aéroport de Denpasar grouille littéralement de monde, nous sommes assaillis de vendeurs de séjours, de taxis, d’hôtels, d’excursions  …

On ne sais plus où donner de la tête, il faut faire la queue aux taxis officiels pour obtenir le petit papier qui nous mènera à notre hôtel.  Comme d’habitude il n’y a pas de bus. Tout cela le long d’une barrière où une foule brandit une forêt d’affichettes au nom des arrivants.

Nous finissons par charger nos sacs dans le taxi qui s’engage dans une circulation infernale d’autos et surtout de scooters. On nous avait bien prévenu que Kuta était une ville survoltée !

En pleine nuit nous finissons par trouver l’hôtel dans une rue un peu défoncée au milieu d’une impasse. La réception est la chambre du gardien, aucun meuble, matelas à même le sol y compris le photocopieur qui engloutit nos passeports.

Légère inquiétude et échange de regards, quelle surprise pour la chambre  ?

Et surprise certes, mais la chambre est parfaite, balcon, salle de bain, calme, wifi

Nous découvrons un autre visage le lendemain 832015214321

Une mini piscine832015213120

La rue de l’hôtel au soleil832015103344Finalement cet hôtel, Pondok Mirha, est situé dans une rue du centre-ville, parallèle à la fameuse Legians, mais beaucoup plus populaire et sympathique.

 

Haut de page