Currently browsing category

Lago Titicaca

Le Lac Titicaca

Ce mercredi, nous avons réservé la journée pour une promenade en bateau sur le Lac Titicaca et ses îles  ….

Rendez-vous à Puno, place de la cathédrale L’embarcadère est assez encombré ce matin Nous longeons sur le lac les zones peu profondes où poussent les roseaux

Premiers bâtiments sur les îles flottantes Maisons en nattes de roseaux Les bateaux traditionnels du lac Titicaca Ces bateaux traditionnels permettent un recyclage moderne des bouteilles plastiques qui constituent maintenant le noyau des flotteurs …. efficace mais cela manque un peu de charme ! Dans la zone de Uros sur le lac, on rencontre de nombreuses île flottantes utilisées chacune par une famille ou une communauté. Nous sommes attendus sur une des plus grandesLes portes d’entrée pour les visiteursLe guide nous explique comment sont fabriquées ces îles flottantes, d’une durée de vie de 30 ans environLa scie qui permet de couper les bottes de roseaux pour la structure, ces bottes seront liées par des pieux enfoncés et des cordagesLa couche de finition et de liaison sur laquelle nous sommesNous reprenons le bateau en direction de l’île de Taquile et son village traditionnelUne des arches typiques du villageSur la place principale, les centres d’artisanatTout le monde tricote, ici ce n’est pas réservé aux femmesFileuse de laine ….Nous goûtons un repas traditionnel, avec la soupe habituelle et les beignetsPour nettoyer les vêtements, pas de savons mais des plantesLa ceinture traditionnelle, tissées lors des mariages avec des cheveux de la mariée

Le site de Sillustani, au bord du lac Umayo, près de Puno

Après avoir découvert le côté Bolivien à Copacabana, nous voici à Puno du côté Péruvien du lac Titicaca …

Notre première excursion au départ de Puno nous emmène à Sillistani, un site archéologique pré-Inca, situé sur les rives du lac Umayo, près de Puno, au Pérou.

Il s’agit d’un site funéraire, constitué de tombes en forme de tour appelées « chullpas ». Ces dernières ont été bâties par le peuple Colla, des Aymaras qui seront conquis par les Incas au xve siècle. Elles conservent les restes de plusieurs individus, certainement regroupés en famille (jusqu’à dix individus) et accompagnés d’offrandes. La plupart d’entre elles ont été pillées alors que d’autres n’ont pas été achevées.

La ville de Puno Arrivée à une ferme traditionnelle Un Alpaga aux longs poils …Le maître de maison nous présente les différents produits de la ferme. Il y aurait plus de 800 espèces de pommes de terre.Tissage en laine de LamaPoteries en forme de bœufs porte bonheurL’enclos des Cuys (du quechua Quwi, cobaye) qui est la forme géante du mammifère rongeur appelé Cochon d’Inde (Cavia porcellus). Une race est diversement reconnue sous le nom de cobaye géant européen. Elle est destinée tout d’abord à la consommation humaine et sélectionnée traditionnellement dans les fermes et les élevages sud-américains pour ses proportions hors normes.

On nous a aussi raconté que les Cuys pouvaient être appliqué vivants sur une zone malade ou douloureuse, ils captaient alors la maladie et étaient sacrifiés ensuite … mais pas mangés cette fois-ci  !Chaque maison est construite sur la forme d’un rectangle, soit complètement entourée d’un mur et organisée autour d’une cour intérieure faisant office de place centrale. Les toits sont recouverts de chaume et, systématiquement, de deux petites statuettes de bœufs qui, selon la croyance, protègent la maison et y amènent travail et fertilité.
Sur le site on retrouve l’Intiwatana (l’accroche du Soleil), un cercle de pierres qui était également l’observatoire astronomique rituel des Incas. Les pronostics servaient pour les travaux agricoles.Ces Chullpas, tombes familiales où étaient déposées les momies ainsi que de la nourriture et des biens, disposent d’une petite ouverture orientée à l’est et étaient scellées après les funérailles.

 

Haut de page