Gardens By The Bay

Ce matin au programme visite de Gardens by the Bay, un des lieux les plus spectaculaires de Singapour.20150819_120953

Une forêt tropicale semée d’arbres géants en acier aux troncs couverts d’orchidées entourent deux dômes, serres futuristes abritant des jardins représentant les régions du monde et la cloud forest.20150819_120305La passerelle aérienne, pont de singe au-dessus de la forêt, offre une vue extraordinaire.20150819_12303020150819_132347

 

Sentosa

Et oui on a craqué, on a vu Sentosa l’île-divertissement !

20150820_13485320150820_133332

Dont le fameux Merlion7202015201532C’est un gigantesque parc d’attraction qui occupe toute l’île.  Mais aussi un très bel aquarium. 20150820_133325

Entre autres bassins et couloirs sous-marins, un bassin gigantesque dont on ne voit pas la paroi d’en face. Il faut dire que l’eau n’est pas des plus claire …7212015102053

On y voit des dizaines d’espèces de grande taille dont une pauvre raie manta égarée dans cet océan en miniature. 7212015102025

Mais aussi de superbes heteroconger (anguille jardinière), espèces rare en aquarium.20150820_155438

Le jardin botanique

Nous consacrons nos dernières heures à Singapour à la visite de ce jardin extraordinaire.7212015234224

Nous y trouvons des espèces rares de forêts tropicales mais surtout un jardin de l’évolution et un espace réservé aux orchidées.

Le jardin de l’évolution nous fait découvrir des espèces qui ont traversé la nuit des temps comme des fougères arborescentes.7212015234249

Les orchidées sont magnifiques et d’une incroyable variété 7212015234342

Bornéo à Kuching

Nous voilà arrivés à Bornéo, un nom qui fait rêver…

72420158418

Vue d’avion, de grandes zones de forêt dévastées par des cultures intensives.

724201584032

Découverte de notre hôtel après Singapour la ville moderne et branchée…

Là c’est plus tranquille et rustique, la chambre est simple et aérée… par les fentes du plancher sur le bureau en dessous  !

Mais l’ambiance décontractée et la gentillesse du patron nous font apprécier le bon côté de la sitution. Kuching est une ville très agréable

7242015842247242015109407242015101115

Semenggoh

Le sanctuaire des Orang outang au nom mystérieux est situé à 22km de Kuching.

On y arrive par un car régulier, parfois avec un rhume grâce à la climatisation poussée à fond comme partout  !

Là nous decouvrons un parc national dont une grande partie est réservée aux scientifiques du monde entier.

724201584350

La grande attraction de ce parc est le centre de réhabilitation des Orang outangs où des animaux sauvages ont été sauvé et une vingtaine de naissances enregistrées.  Il y a 27 individus sur ce bout de forêt, c’est la limite et quelque uns ont été déplacés dans d’autres parcs.

La grand-mère de 44 ans

72420158468724201584651

Un jeune mâle de 19 ans

72420158474872420158503724201584924

Et des familles

72420158511472420158527

Le parc national de Bako

Le parc de Bako est établi sur une presqu’île recouverte d’une forêt primaire et entourée de mangrove. 7272015215022

La liaison entre le bus et la réserve est assuré par petits bateaux de 5 à 10 places. Elle dure une vingtaine de minutes à bonne allure. 7272015214444727201521425672720152145327272015214932

Nous sommes hébergés dans des lodges confortable au coeur de la forêt.  72720152154107272015215216

Nous voilà partis pour notre première balade … de 6 heures quand même avec 100 % d’humidité et un bon 35°C 7272015215526

Nous découvrons une végétation tropicale dans cette « rain forest » primaire.  7272015215648727201522211

Mais aussi des milliers de nepenthes de toutes sortes727201522923727201522756727201522459727201522654727201522534

 

Il paraît qu’une recette locale consistait à cuire du riz dans les népenthès en tonneaux qui sont au sol, le goût était délicieux

Nous faisons demi-tour à une chute d’eau, encore 3 heures de marche  ! 727201522330728201501821727201522136728201501735

A notre retour c’est l’heure d’aller voir les singes, essentiellement des macaques à longue queue

7272015221057727201522142972720152216372720152211447272015221240

Petites surprises sur le bord de la mer de Chine, des poissons qui marchent et des crabes bleus à la pince démesurée 7272015221728727201522192

En revenant vers notre lodge une rencontre

7272015221644

Mais nous n’aurons qu’aperçu furtivement l’hôte le plus célèbre de ces lieux, le singe nasique. Il fréquente plutôt la mangrove inaccessible

7272015222020

 

Visite d’une longhouse

Traditionnellement les peuples Iban ou Bidayouh de Bornéo vivaient dans des longhouses. Comme l’indique le nom, c’est un alignement de maisons qui constituent l’habitat d’une ou plusieurs familles. Il semblerait que plusieurs dizaines de foyers puissent y vivre.7292015151146

Nous avons visité, à 60km de Kuching, une longhouse encore habitée mais modernisée, Annah Rais.729201515443

Comme toutes les longhouse il y a 3 parties. Les chambres et habitation, une partie couverte pour le repos et la vie de famille, une grande terrasse pour les tâches de tous les jours, séchage des plantes ou du riz …7292015154277292015151042

La tôle a remplacé les toits de palme.729201515610

Un habitant haut en couleur nous a présenté son musée local. On y trouve des outils de la vie locale et des pièces d’habillement.729201515715729201515639

Le brave homme nous montre le panier utilisé dans sa famille pour mettre les têtes coupées lors de headhunting. Il est bien hermétique pour l’odeur et ils mettaient du tabac au fond en guise d’éponge  : -)72920151573072920151552Un foyer était maintenu sous ces crânes ainsi que des offrandes afin d’attirer les bons esprits sur la communauté. D’où leur aspect fumé…729201515523

Au bout de la longhouse, la rivière et un pont en bambou …. que nous n’avons pas emprunté ! 729201515857

Les sources chaudes d’Annah Rais

A quelques kilomètres de la longhouse il y a des sources chaudes dans le lit d’une rivière.  Des bassins permettent aux habitants de profiter du bain. 7292015151234

Dans un petit bassin l’eau est si chaude qu’il est impossible d’y mettre les pieds, la seule tentative a valu un séjour dans la rivière pour calmer la brûlure ! 7292015151334

Tout autour un jardin avec des ananas en fleur ou en fruit. 7292015151010729201515936

Aussi un arbre avec des Jack fruits, très proches du fameux Durian à l’odeur si tenace. 729201515135

A tel point que ces fruits sont interdits dans certains hôtels …729201518116

Dernière promenade à Kuching

Avant notre départ pour Bali dimanche, nous profitons d’une dernière promenade dans Kuching pour aller flâner sur la rive opposée. Une occasion pour voir de plus près le centre administratif 729201518230

Nous prenons un petit bateau comme tout le monde, il n’y a pas encore de pont729201518318729201518923729201518525

Une petite visite à la tour Margharita en l’honneur de la femme du premier rhaja blanc du Sarawak. Cette tour protégeait la ville sur une hauteur. 72920151872

A la tombée de la nuit nous regardons les pêcheurs planter des bâtons dans la rivière sans comprendre pourquoi …729201518620

La ville s’éclaire 729201518420

Un petit au revoir à nos hôtes de Jewells of Bornéo, Amoï et Jimmy, toujours aussi sympathiques729201518213Un tee-shirt singulier dans une galerie marchande, surtout que la dernière Headhunting dans la partie Indonésienne de Bornéo date de …. 2012  ! 73020158638

 

Kuta, premier contact avec Bali

Nos premiers pas sur Bali sont étonnants.

L’aéroport de Denpasar grouille littéralement de monde, nous sommes assaillis de vendeurs de séjours, de taxis, d’hôtels, d’excursions  …

On ne sais plus où donner de la tête, il faut faire la queue aux taxis officiels pour obtenir le petit papier qui nous mènera à notre hôtel.  Comme d’habitude il n’y a pas de bus. Tout cela le long d’une barrière où une foule brandit une forêt d’affichettes au nom des arrivants.

Nous finissons par charger nos sacs dans le taxi qui s’engage dans une circulation infernale d’autos et surtout de scooters. On nous avait bien prévenu que Kuta était une ville survoltée !

En pleine nuit nous finissons par trouver l’hôtel dans une rue un peu défoncée au milieu d’une impasse. La réception est la chambre du gardien, aucun meuble, matelas à même le sol y compris le photocopieur qui engloutit nos passeports.

Légère inquiétude et échange de regards, quelle surprise pour la chambre  ?

Et surprise certes, mais la chambre est parfaite, balcon, salle de bain, calme, wifi

Nous découvrons un autre visage le lendemain 832015214321

Une mini piscine832015213120

La rue de l’hôtel au soleil832015103344Finalement cet hôtel, Pondok Mirha, est situé dans une rue du centre-ville, parallèle à la fameuse Legians, mais beaucoup plus populaire et sympathique.

 

A la découverte de la ville

Après une première bonne nuit et finalement une bonne impression, nous partons à la découverte de Kuta. 832015213522832015213542Les rues sont envahies de nuées de scooters alors que les voitures ont du mal à circuler, surtout dans l’artère principale, Legians832015213454

Un point de repère particulier, le fameux « point zéro » lieu où explosa la bombe de l’attentat de 2002 qui fit de nombreuses victimes, en majorité des australiens832015213726

Nous comprenons très vite que Kuta, célèbre pour ses boîtes de nuit, a du mal à se réveiller le matin. Sinon on y trouve de tout, pèle mêle, des étales de petits restaurants, des sculptures, des temples …832015213646832015103647832015103855832015103753832015103939De l’artisanat local832015104232

Et aussi une curiosité, la vodka absolut fleuri à toutes les épiceries, et pourtant c’est de l’essence pour les milliers de scooters832015214541

 

La ville des surfeurs

Kuta a une réputation bien établie, c’est une ville trépidante bien différente du reste de l’île, c’est le royaume des boîtes de nuit mais avant tout un rendez-vous planétaire de surfeurs.

Nous partons donc à la découverte de cette fameuse plage832015212214

La surprise est que cette plage est clôturée par un mur monumental.

On y croise des calèches 832015214852

Nous découvrons enfin les rouleaux, pas si énormes finalement 832015212042

Des surfeurs … si si, le point noir sur la vague  ! 832015212121On se demande d’où vient la ferveur pour le surf, les vagues ou les bars  ?

Nous continuons la promenade 832015212847

Au moins la réputation des couchers de soleil n’est pas surfaite83201521261983201521275832015212740

 

Dernier jour à Kuta

Finalement cette attente de quelques jours, en attendant le départ de la croisière Florès et Komodo, nous a permis de découvrir la ville.

Bali est bien l’île des cerf volants, on en voit tous les jours dans le ciel et les habitants sont fiers de leurs réalisations.  Tous les ans il y a un grand concours. Nous avons plutôt vu les échelles dans les jardins pour récupérer les égarés.  Il faut dire qu’ils les envoient à partir d’une cour ou d’un coin de rue842015165219842015165250Nous avons aussi assisté aux offrandes matinales devant chaque maison, dans la rue, il y en a partout, on marche dessus 83201521332832015213147

Chaque maison un peu importante a son autel, ici celui dans la cour de l’hôtel 832015212958

Nos déambulations nous ont emmenés à un petit restaurant en plein air où on trouve de la cuisine balinaise assez authentique, nous étions les seuls européens 832015213850832015213912832015213938832015213959832015214013

 

Nous avons aussi goûté aux délices des noix de coco fraîches (un clin d’oeil à notre bateau noix de coco certainement) 832015214032832015214110832015214133

Nous n’imaginions pas qu’il y avait tant de lait dans une noix, entre un et deux litres, et la pulpe fraîche a un goût très fin.

Derrière le restaurant nous avons visité un temple plus étendu qu’en ville832015214635832015214351832015214418

Un panneau à l’entrée pour le moins étonnant 83201521446

A l’arrière un jardin fleuri83201521443383201521444983201521451283201521465Voilà la fin de notre balade, allons faire un passage à la Perama, voyagiste incontournable de Bali, pour notre départ demain ….